N’utilisez pas votre équipement ultrasonore uniquement pour gérer les fuites d’air comprimé : il peut détecter bien davantage !

Les gaz industriels sont utilisés dans différents procédés industriels et de fabrication. Les gaz que l’on utilise le plus couramment sont l’oxygène, le dioxyde de carbone, l’argon, l’azote, l’hélium et l’hydrogène. Ces gaz industriels sont employés dans de nombreux secteurs comme la pétrochimie, la production d’énergie, l’exploitation minière, l’industrie pétrolière et gazière, les biotechnologies, l’électronique et l’aérospatial. Ils servent également dans les procédés industriels et la production, comme le soudage, la transformation des produits alimentaires, la cryogénie, etc.

Ils servent à produire des matériaux comme le caoutchouc, le plastique, le verre et la céramique. Le dioxyde de carbone (CO2) peut même être utilisé comme fertilisant et insectifuge dans l’agriculture industrielle.

Dès qu’un gaz sous pression est utilisé dans l’un de ces procédés, il entraîne un risque de fuite. Les fuites de gaz peuvent se produire à n’importe quel endroit de votre réseau. Lorsqu’un gaz sous pression s’échappe par un orifice présent sur votre réseau pressurisé, l’écoulement du côté à haute pression vers le côté à basse pression produit des turbulences. Ces turbulences peuvent facilement être détectées à l’aide d’un détecteur ultrasonore, même dans un site de production extrêmement bruyant.

Si votre usine utilise des gaz sous pression pour sa production, vous pouvez sûrement voir les tuyauteries, les vannes, les raccords et les conduites qui composent votre réseau, serpenter à travers vos installations. Ces éléments peuvent se trouver sur les murs, au sol, voire même en hauteur ou dans des zones difficiles d’accès comme un sous-plafond. En raison de la difficulté d’accès de certains de ces éléments, l’inspection complète de votre système de gaz comprimé peut s’avérer fastidieuse. Heureusement, la distance de détection de SonaVu™ peut atteindre 50 mètres (156 pieds), ce qui lui permet de détecter les fuites partout sur votre système de gaz sous pression.

Le coût caché des fuites de gaz comprimé

Les sommes perdues à cause des fuites d’air comprimé et d’autres gaz industriels restent un mystère dans de nombreuses usines, partout dans le monde. La raison en est que les fuites du système d’air comprimé et autres gaz sous pression ne sont pas la priorité pour les équipes de maintenance. Après tout, elles n’affectent pas souvent la production et ne représentent pas toujours une menace pour la sécurité. Pour cette raison, la plupart des usines n’ont pas adopté de mesures de développement durable visant à réaliser des économies d’énergie.

Il faut qu’un système de gaz sous pression soit très usagé et fuie beaucoup pour ralentir ou arrêter la production. Cependant, il est possible d’améliorer de façon notable la production, le développement durable et les résultats financiers en détectant des fuites bien moins graves, et pourtant omniprésentes, dans de nombreux systèmes de gaz sous pression.

Le véritable coût des fuites sur réseau

Certaines fuites de gaz sous pression doivent être considérées comme d’une importance primordiale par le personnel de maintenance. Ces gaz peuvent être nocifs, combustibles, ou les deux à la fois. Lorsqu’un gaz combustible fuit dans une zone mal ventilée, comme un égout, un sous-sol ou toute autre zone basse, il peut s’y accumuler. De nombreux gaz combustibles sont en effet plus lourds que l’air que nous respirons, ils « tombent » donc. L’accumulation d’un gaz combustible peut provoquer un embrasement.

L’embrasement est l’inflammation spontanée d’un gaz combustible dans une zone close. Il se produit lorsqu’un gaz atteint sa température d’auto-inflammation, en général 500 °C. Cependant, une simple étincelle provoquée par le frottement créé par l’ouverture d’une porte métallique peut enflammer le gaz et entraîner cette réaction dangereuse. L’explosion qui en résulte peut rapidement remonter la trace du gaz jusqu’à sa source et provoquer une explosion encore plus forte et plus mortelle.

Les fuites de gaz sous pression peuvent survenir partout sur votre réseau. Les bonbonnes de gaz sont à surveiller de très près alors qui bien souvent aucune attention ne leur est portée.

Plus elles vieillissent, plus elles sont susceptibles de fuir au niveau des régulateurs, des tuyaux, des vannes et des filetages. Les gaz combustibles stockés dans des bonbonnes ne doivent pas être négligés lors d’une ronde d’inspection des fuites. Dans ce domaine, agir de façon préventive peut faire toute la différence face à un danger pouvant entrainer des dommages matériels mais surtout corporels.

Les fuites de gaz combustibles et inflammables non contrôlées représentent une menace grave pour la sécurité des personnes qui se tiennent à proximité. Vous pouvez surveiller vos systèmes de gaz comprimé et vos conteneurs de stockage à l’aide de SonaVu™… Powered by SDT Ultrasound Solutions.

Un moyen rapide et simple de détecter les fuites de gaz comprimé

SonaVu™ offre aux utilisateurs un moyen rapide, simple et facile de détecter les fuites de gaz sous pression. Allumez simplement votre SonaVu™ : il est prêt à détecter les fuites. Attendez l’affichage du signal en haut de l’écran, puis réglez le seuil situé dans le coin supérieur droit de l’écran afin que les niveaux soient similaires. Pointez ensuite votre appareil vers votre réseau et scanner le pour détecter les fuites de gaz.

Les fuites de gaz sous pression génèrent un écoulement turbulent qui produit des ultrasons. SonaVu™ peut détecter ces sources ultrasonores jusqu’à une distance de 50 mètres (156 pieds). Les inspecteurs n’ont pas à se préoccuper de grimper à des hauteurs dangereuses ni de se glisser dans des espaces étroits et inconfortables pour trouver des fuites difficiles d’accès.

En présence d’une fuite, un indicateur la localise sur l’écran couleur de votre SonaVu™. Appuyez sur le bouton d’enregistrement pour prendre une photo ou appuyez sur le bouton pendant 3 secondes pour enregistrer une vidéo qui permet une meilleure localisation et facilite le travail de l’équipe de réparation.

La détection des fuites d’air comprimé
sonavu